>
menu expert pisé
il est :
2002                          2023
fissure du pignon d'une maison pisé
maison pisé avec crépis
New Slide 2
le salpêtre sur les enduits ciments
enfermement du soubassement de maison pisé = remontée capillaire et salpêtre
effondrement du pignon d'une maison pisé
maison mise en péril
New Slide 2
les enduits ciments tombent
Aller au contenu

remontée capillaire d'humidité dans les murs en pisé


préconisation de l'expert pour le traitement


La bonne stratégie des murs pisé humides

:
Pour que le mur en pisé reste longtemps debout, c'est que la vapeur d’eau doit pouvoir se diffuser, s'échanger avec l'air de part et d’autre du mur.
Pour un mur humide, il faut privilégier la remontée capillaire naturelle et ainsi favoriser l’évacuation de l’eau contenue dans le mur par l'évaporation naturelle et donc l’emploi d’enduits adaptés comme la chaux.
Contrairement a des murs secs et minces comme du parpaing, de la brique, du béton, qui pourront, eux, être isolés en appliquant côté Intérieur ce qui va s'opposer de façon modérée à la pénétration de la vapeur d’eau.
Le pisé lui ne supporte pas une opposition à la pénétration de vapeur ni à l'échange permanent. Les espaces vides contiennent de l'eau et de l'air; l'eau est soumise aux forces de gravité et de capillarité. L'on parle de maison en pisé sur soubassement , il n'y a jamais eu de sous-sol dans le pisé, sauf réalisation récente, de l'homme moderne
L'eau remonte alors dans ce qu'elle a de disponible : les murs intérieurs, les murs extérieurs, et c'est là que le désordre arrive lorsque la main de l'homme moderne est passée par là, comme dans 99% des cas les murs en extérieur sont généralement revêtus de ciment non perspirant, les murs faces intérieures sont revêtues de tout, cela va de l'isolation sous plâtre avec laine de verre, en passant par des couches de ciment avec de la peinture vinylique, alors qu'il est dit que l'humidité de la remontée capillaire devait rester libre d'échange.
En supprimant toutes possibilités d'avoir un échange air/eau, la capillarité est bloquée et stockée dans le mur en pisé, piégée l'eau se trouve en état de condensat qui se transforme en ruissellement interne et les joints, le pisé, vont jouer le rôle de l'éponge, l'eau va remonter jusqu'au point limite (environ 2 ml en expertise) le pisé en état de mouille importante, les joints en état de moisissure par humidité permanente, perdent le liant qui rend le pisé compact, et le tout se transforment en sable instable, je dis que le pisé fuse, le mur en pisé n'ayant plus de compacité ni de résistance, et bien le mur en pisé s'effondre.
Si vous avez un mur pisé abîmé ? Contacter l'expert, qui vous conseillera sur la suite à donner avant le trop tard. Lire la suite....


L'expert pour RDV la technique en pisé
30/05/2023
Site réalisé par  AICMO     pour expert-pise © 2002-2023 tous droits réservés
Dernière mise à jour
Retourner au contenu